Île Perrot: une île, une ville ?

Selon les quatre maires élus de l’Île Perrot, la Régie en équipements de loisir de l’île Perrot (RELIP) sera au centre du développement de l’île au cours des années à venir. « Nous formons une bonne équipe. Nous parlons beaucoup de fusion, et la création de la Régie est un début », a déclaré d’emblée Marc Roy, maire de L’Île-Perrot. Yvan Cardinal, maire de Pincourt, a renchéri : « La RELIP pourrait se révéler une évaluation de notre capacité à travailler de concert. »

Ces deux élus n’ont jamais caché leur intérêt pour le projet « Une île, une ville ». La réalité est toutefois tout autre pour les municipalités gérées par Marie-Claude Nichols et Manon Trudel. En effet, la situation de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et celle de Terrasse-Vaudreuil ne seraient point propices à une fusion.

Pourtant, Manon Trudel se dit d’avis que la RELIP, malgré les contestations, permettra aux municipalités de travailler ensemble en réduisant au minimum les conséquences financières de la construction d’infrastructures. Même son de cloche du côté de Marie-Claude Nichols, qui estime que la RELIP « est une union des forces qui facilitera l’agrandissement de l’offre de services aux résidents de l’île ».

Suite…