Le marché immobilier demeure stable

Le contexte économique est marqué par un taux de chômage stable à 8 % en Montérégie, par la stabilité des taux hypothécaires qui ne devraient pas remonter avant 2013, de même que par un solde migratoire à la hausse, non pas en raison des naissances, mais de l’immigration, qui repousse le bassin de population de la métropole vers la banlieue, notamment en Montérégie.

Les chiffres du dernier recensement indiquent d’ailleurs une croissance de la population de 2064 habitants dans Vaudreuil-Soulanges (16 %), de 2006 à 2011, et de 514 habitants dans Beauharnois-Salaberry (2 %).

Si le marché de la revente des maisons unifamiliales est demeuré stable, celui des copropriétés (condos) gagne en popularité, notamment chez les jeunes familles et les jeunes retraités, en raison de leur prix abordable. Dans Vaudreuil-Soulanges par exemple, le prix moyen d’un condo est de 181 000 $ versus 280 000 $ pour une maison unifamiliale.

Quant aux nouvelles constructions, M. Recher entrevoit une baisse de l’activité dans la grande région métropolitaine pour 2012 et 2013. Cela peut s’observer sur le marché de l’unifamiliale, qui représente le quart des mises en chantiers comparativement à la moitié, au début des années 2000. Par contre, cette tendance n’a pas encore totalement gagné le Suroît, en raison du prix encore abordable des maisons et la plus grande disponibilité des terrains.

Suite…