Marie-Andrée Prévost, chef de file de la webtélé

 

Un medium puissant

Marie-Andrée Prévost, directrice numérique et développement des affaires aux Hebdos du Suroît, a marqué un grand coup cette semaine en lançant www.Vaudreuil-Soulanges.tv . Elle a mis au service de la région un outil puissant. La webtété est un medium rassembleur par excellence. Pas étonnant que la directrice numérique ait mijoté ce projet avec conviction et détermination. Cette femme fait partie des rares personnes qui savent instinctivement où se diriger quand les repères manquent. C’est l’essence même des gens qui deviennent des leaders dans leur communauté ou dans leur entreprise.

Marie-Andrée Prévost a du flair, c’est certain. Fine observatrice de la tourmente qui déferle sur les hebdos régionaux, elle a saisi rapidement tout le fabuleux potentiel des médias sociaux, du web et des nouvelles tribunes numériques et elle a mis le cap sur une stratégie pour en tirer le meilleur.

Une femme déterminée

Au cours des trois dernières années, j’ai assisté à la transformation constante des Hebdos du Suroît, sous la gouverne d’Angèle Prévost. La qualité de la rédaction a remarquablement évolué; le graphisme des journaux, aussi. Puis, avec l’arrivée de Marie-Andrée à la direction numérique, on a vu Facebook, Twitter et YouTube s’ajouter à l’arsenal média, précédant la diffusion de capsules et reportages videos d’Hebdos du Suroît.  La suite se préparait sans doute déjà dans la tête de l’ingénieuse directrice. Elle savait où elle voulait mener son équipe.

À ma grande surprise, lors d’un lunch en sa compagnie avant les Fêtes, elle m’a confirmé être revenue dans la région il y a 2 ans à peine. Jusque là, elle s’occupait principalement de sa famille tout en s’engageant de façon ingénieuse dans la communauté où elle séjournait. À son retour ici, cette idée a germé et elle a piloté de main de maître la création d’une chaîne webtélé pour Vaudreuil-Soulanges.tv

De nouvelles tribunes

Cette réalisation, elle la doit assurément à sa détermination contagieuse, à sa capacité naturelle à rallier et animer sa communauté. Cette femme apporte une bonne dose d’oxygène dans Vaudreuil-Soulanges. Soudainement, des possibles s’ouvrent. De nouveaux noms, de nouvelles têtes, de nouvelles portes apparaissent dans une région un peu trop portée à se gratter le nombril ces deux dernières années, oserais-je dire. Notre région était visiblement en crise d’adolescence, se gargarisant de mots et de déclarations aussi creuses qu’unilatérales. Vivement cette crise identitaire derrière nous! Est-ce que cette nouvelle chaîne sonne enfin le glas des cercles fermés, des passages obligés, des gardes rapprochées? Il faut le souhaiter ardemment! Ces dernières années, un Martien observant notre région du haut de sa planète aurait sans doute pu croire que notre MRC n’abritait qu’une dizaine de terriens- toujours les mêmes- occupant le devant de la scène à chaque voyage de sa soucoupe sur terre. Trop de chasses gardées arbitrées en circuits fermés peuvent malheureusement confiner une région à la redondance des coupeurs de rubans et des porteurs de micros. Maintenant, la table est mise. Au menu: une région ouverte au talent et une tribune à la portée de 130 000 personnes de chez nous.

De l’air frais

Marie-Andrée Prévost ne se laisse pas dérouter par les mots : c’est une femme d’action d’une redoutable efficacité. La rencontrer donne envie de la suivre car on sent intuitivement qu’elle nous mènera vers le meilleur de nous-mêmes. Qu’adviendra-t-il de cette webtélé? Il en adviendra ce que Vaudreuil-Soulanges en décidera. Mais tant que la directrice veillera, on peut être assurés qu’il y aura de la place pour de l’air frais. Elle démarre en trombe avec huit émissions en piste mais elle a déjà la tête (et le cœur) sur la suite faite de projets aussi surprenants que.. fracassants.

Un témoignage spontané et personnel

Il est très rare que je « blogue » sur ce site. Cette opinion est d’ailleurs exprimée en mon nom personnel et elle n’engage aucunement l’équipe de l’AGAS. Mon rôle sur ce site consiste principalement à y tenir une revue de presse et à y mettre à jour les informations et les activités susceptibles d’intéresser les gens d’affaires de Soulanges. Aujourd’hui, ce lancement m’a interpellée. Je crois sincèrement que cette réalisation de Marie-Andrée fera en sorte que les choses ne seront plus jamais comme avant, à Vaudreuil-Soulanges. Si vous saviez comme cela m’enchante!  Cela m’enchante tellement que j’ai pondu ce papier tout d’une traite sans même avoir assisté au lancement (j’étais prise ailleurs). Imaginez ce que ce témoignage aurait été si, en plus, j’avais eu le loisir d’observer en direct et live toute la fébrilité et l’enthousiasme de ce moment historique!

par Liliane Besner