Mot du Président

Daniel Pilon

Chers membres,

Voici le temps venu de renouveler votre adhésion à l’Association des Gens d’Affaires de Soulanges. Votre statut de membre vous inscrit automatiquement au bottin électronique de l’AGAS.  Veuillez  consulter votre fiche personnelle pour vérifier si les informations publiées sont exactes. Faites-nous parvenir votre logo par courriel et nous le publierons avec plaisir (fichier en format .jpg SVP). Ce bottin est régulièrement consulté par les internautes en quête de ressources et de fournisseurs. Il permet un repérage rapide par noms ou par types d’entreprises.

Tous les membres ayant une adresse courriel reçoivent automatiquement les bulletins de l’AGAS envoyés avant et après chacune des activités de l’AGAS. Ce bulletin contient des informations d’intérêt socio-économique pour les gens d’affaires de Soulanges. La fréquence de sa parution est dictée par l’actualité économique de la région et par le calendrier d’activités de l’AGAS que vous pouvez consulter en tout temps sur le site de l’AGAS. La galerie de photos de l’ensemble des activités est accessible sur notre site et sur notre album Flickr. N’oubliez pas que la page Facebook de l’AGAS est toujours disponible pour vos commentaires. Comme vous pouvez le constater, à l’AGAS, les lignes de communication sont ouvertes !

Nous vous invitons aussi à ne pas manquer notre grand Gala qui va célébrer les 20 ans de votre association vendredi le 21 septembre prochain. Pour être aux premières loges des nouvelles circulant autour de cet événement marquant, consultez les chroniques humoristiques de notre coordonnatrice web qui suit avec intérêt l’organisation de cet événement depuis le début.

Le dynamisme de votre association est directement lié au soutien renouvelé de ses membres d’année en année. Votre support est au cœur de notre motivation à faire valoir l’esprit de solidarité entre gens de Soulanges et nous vous en remercions chaleureusement.

 

Signature de Daniel Pilon

Le Président,

Daniel Pilon

Formulaire d’adhésion à l’AGAS