Six nouvelles lignes d’affaires pour l’économie

Au Québec, le nouveau mantra du Développement économique est: Efficacité, Simplicité, Facilité.  Le ministre Clément Gignac avait confirmé en février dernier lors d’une conférence à Vaudreuil-Dorion qu’il n’allait pas ajouter « une cenne » au milliard de dollars consacrés à l’entrepreneuriat mais qu’il fallait utiliser plus efficacement cet argent.  Cette semaine, M. Jacques La Rue, Directeur pour la Montérégie-MDEIE a dévoilé publiquement à Saint-Zotique les changements apportés aux programmes.

L’ère est aux fusions des institutions et des programmes.  Après la spectaculaire fusion de la Société générale de financement (SGF) avec Investissement Québec (IQ), on assiste maintenant à une refonte majeure des programmes du MDEIE.  Les 15 programmes existants sont restructurés en six nouveaux programmes aux noms simplifiés tels EXPORTATION Québec, RECHERCHE Québec, INNOVATION Québec et trois autres à venir.  Bref, sur le plan du vocabulaire, c’est déjà un progrès.  Il reste à voir si ces regroupements de programmes réduiront la complexité du labyrinthe administratif à franchir afin d’accéder aux ressources destinées à soutenir le développement des entreprises.  Les milieux d’affaires et les entrepreneurs réclament unanimement depuis des années une simplification des procédures et des programmes; ils ont donc été entendus puisque les nouvelles lignes d’affaires vont dans ce sens.

M. La Rue a confirmé du même souffle que cette rationalisation des structures d’aide va engendrer des économies de 300 M$.  Faire PLUS avec MOINS est le mot d’ordre.  Les 15 programmes en vigueur jusqu’ici pour le soutien au développement économique coûtaient 1 G$ alors que les six nouveaux programmes coûteront 700 M$ à l’État.

Voir article du journal Première Édition